lundi, 27 février 2017 16:14

En 2017, les mobiles d’Echo envahissent la France

Écrit par  Emile Marzolf
Le Sensation de la marque Echo Le Sensation de la marque Echo

A partir du mois d’avril, le fabricant de téléphones low-cost déploiera une vague de produits sur le marché français. Des smartphones comme des feature phones.

 

La famille Echo, la marque low-cost du grossiste français Modelabs, qui distribue notamment en France les mobiles de Meizu, va grandement s’agrandir dans les mois qui viennent. Moins de deux ans après avoir pénétré le marché des téléphones avec sa propre marque, Modelabs entend bien gagner du terrain, et s’apprête à lancer pas moins de onze modèles.

Pousser sur le marché des smartphones

Cette vague de produits se divise en plusieurs gammes. Il y a d’abord la série de smartphones « Start », qui vise directement les « primo-entrants », explique David Zederman, chef de produit chez Echo. Et pour cause, cette gamme de quatre modèles commence à 49€ avec « Plum », un smartphone ultra-basique à écran de 4 pouces, 1 Gb de ram et un capteur photo de 5 mégapixels. Elle finit avec « Holi », un smartphone avec écran de 5,5 pouces, 1 gb de RAM, un appareil photo de 8 mégapixels, et surtout la compatibilité 4G, tout comme son petit frère « Flow ».

Vient ensuite la gamme « Contact », composée des smartphones « Stellar » (89€), « Stellar 4G », « Moon » (129€), et complétée par le « Star Plus », une version améliorée du Star à 149€, soit le prix le plus élevé de la marque. Rien d’inédit au programme si ce n’est qu’ils sont sensiblement plus puissants et plus design. Ils affichent une capacité de stockage doublée (16 Gb contre 8 Gb pour la gamme Start), des écrans plus grands à la résolution plus fine (HD IPS) et davantage de puissance de calcul pour les modèles « Moon » et « Stellar Plus ». Tous sont compatibles 4G hormis le « Stellar ». Enfin, les quatre modèles intègrent un lecteur d’empreinte digitale, « très ostensible » afin de « d’assumer le côté design » confie David Zederman. Une manière de faire valoir l’ajout d’un gadget supplémentaire sur une gamme de produits dont le design est la valeur ajoutée, selon le chef de produit.

 

Une marque orientée design

 

Les équipes du studio de design d’Echo, « le 107 », misent en effet tout sur l’aspect physique de leurs téléphones, qui ne sont distribués que dans les grandes surfaces, les grands magasins spécialisés et sur internet. Dans le secteur très concurrentiel de la téléphonie, tirer les prix vers le bas ne suffit plus à augmenter les ventes. « Nous voulons sortir du smartphone classique pour proposer quelque chose de différent, notamment en jouant sur les coloris et le packaging » explique Jérôme Lamy, directeur marketing d’Echo. Répartis sur les murs du stand, les smartphones d’Echo donnent en effet à voir un arc en ciel de couleurs, de l’argenté au rose en passant par le bleu ciel.

Pour pousser plus loin l’argumentaire, le fabricant a également présenté deux mobiles atypiques. Il y a d’abord le « Sensation », un concept de smartphone qui ne se décline pas en plusieurs coloris mais en plusieurs matières, du cuir au tissu jean en passant par le feutre, et assemblés à la main. Aucun prix ni aucune date précise n’ont été annoncés pour le smartphone « Sensation », mais Echo promet qu’il restera dans l’entrée de gamme.

Ensuite, et pour ne pas quitter son premier terrain de jeu, Echo a dévoilé « Paris », un feature phone pour le moins original. Il associe la finesse et le pavé tactile d’un smartphone au fonctionnement d’un mobile basique. En effet, comme sur les téléphones des années 2000, la partie supérieure est occupée par un écran carré tout ce qu’il y a de plus basique, tandis que la partie inférieure est à présent occupée par un pavé numérique tactile qui reproduit un clavier numérique standard. En réponse au grand retour du Nokia 3310, annoncé hier au MWC, Jérôme Lamy se dit plutôt optimiste : « cela va plus nous faire de publicité qu’autre chose car Nokia va redonner de la visibilité au segment feature phone ». Un segment dont le délaissement engagé depuis l’arrivée des mobiles intelligents aura d’ailleurs donné le champ libre à Modelabs pour lancer sa propre marque, assure le directeur marketing d’Echo.

En plus de ce feature phone atypique, la marque française lancera prochainement un autre téléphone basique, baptisé « Memento ».

Pour ce qui est des dates, la gamme « Start » doit être lancée à partir du mois d’avril, suivie de près par la série « Contact ». Le « Sensation » ne devrait pas arriver avant l’été.

Connectez-vous pour commenter