mercredi, 05 juillet 2017 14:22

Free va s’installer sur le réseau d’Axione

Écrit par  Thomas Pagbe

L’opérateur créé par Xavier Niel va commercialiser, dans quelques mois, ses services sur les infrastructures d’Axione.


La venue des grands opérateurs sur les réseaux des opérateurs d’infrastructures se confirme. Free mobile va proposer ses services sur les infrastructures déployés par Axione, une filiale du groupe Bouygues.
L’opérateur créé par Xavier Niel doit commercialiser ses forfaits internet d’ici « quelques trimestres » ont indiqué les deux entreprises dans un communiqué commun.
L’accord-cadre signé par les deux entreprises confirme le regain d’intérêt des grands opérateurs commerciaux pour les réseaux déployés dans les zones moins denses, peu considérés par les grands opérateurs car moins intéressantes économiquement.
A plusieurs reprises, au cours de ces derniers mois, les opérateurs d’infrastructures et les responsables de collectivités locales à l’origine de ces déploiements ont appelé des acteurs comme Free, SFR et Orange à venir s’installer sur les réseaux de manière à fournir différentes offres aux potentiels clients.
L’absences des grands opérateurs a favorisé l’émergence d’initiative de la part d’autres acteurs. La création de Vitis, un opérateur spécialisé dans les réseaux d’initiative publique et son soutien par la Caisses des Dépôts illustre l’intérêt pour les collectivités et les pouvoirs publics de voir émerger en zone peu denses une offre de service au moins aussi intéressante qu’en zone dense.


Orange accélère dans le RIP

Axione n’est pas le seul à enregistrer l’arrivée d’opérateurs commerciaux dans son réseau. En mars dernier, Altitude Infrastructure, entreprise dirigée par David Elfassy, saluait l’arrivée sur son réseau de Bouygues Telecom. Après une phase d’expérimentation censée démarrer en septembre prochain, les premières offres de THD de Bouygues Telecom sur les réseaux d’Altitude infrastructure devraient être commercialisées en 2018. L’attitude Bouygues Telecom n’est pas forcément celle de ces rivaux.
Orange investit de plus en plus dans les RIP, en témoigne, en avril dernier la signature d’un réseau d’initiative publique (RIP) en Loire-Atlantique. L’opérateur historique va déployer pour le compte du département du Pays de la Loire un peu plus de 100 000 prises.

Connectez-vous pour commenter