vendredi, 30 juin 2017 11:31

Le lancement d’Orange Bank reporté

Écrit par  Emile Marzolf

Annoncé en grande pompe lors du Show Hello, la grand-messe de l’opérateur historique, le lancement de la solution de banque entièrement en ligne, Orange Bank, était programmé pour le 6 juillet. Sa date de lancement a été repoussée pour cause de bugs.

 

Le lancement de l’offre bancaire 100% mobile de Orange a été repoussé au mois de septembre prochain, a fait savoir Stéphane Richard, le p-dg d’Orange, dans un entretien accordé à Paris Match.
En cause, une série de bugs dans l’interface de navigation de l’application Orange Bank. Rien qui n’ait une incidence lourde sur son utilisation mais qui ne correspond pas « au devoir d’excellence du parcours client » sur le service, estime Sébastien Crozier, président du syndicat CFE-CGC (Confédération française de l’encadrement – Confédération générale des cadres), et qui est nécessaire « pour faire face à la concurrence ». Le syndicat avait adressé une lettre à la direction le 27 juin afin de l’interpeller sur « le niveau des interfaces digitales et les parcours clients » qui n’étaient pas jugées « à la hauteur des attentes du marché ». Au cours de l’expérimentation, démarrée en mai dernier, les 2 000 salariés beta-testeurs ont rencontré « des dysfonctionnements de fluidité et d’ergonomie », par exemple, « lorsque l’on a déjà saisi des informations à un endroit et que l’on nous demande de les renseigner à nouveau sur une autre page » précise le syndicaliste, qui compte parmi les beta-testeur. Il assure toutefois qu’aucun dysfonctionnement bancaire n’a été signalé et que ce report ne remet pas en cause l’application, qui repose sur l’expertise de Groupama Banque, rachetée en octobre 2016 par l’opérateur historique.

Face au renvoi du lancement d’Orange Bank, la CFE-CGC a appelé la direction à maintenir la date d’ouverture au 6 juillet, mais uniquement pour les salariés. Objectif : permettre à tous les salariés de tester l’offre bancaire, ce qui n’avait pas été concédé par la direction après l’envoi d’une précédente lettre en avril, et de « tester la montée en charge des plateaux d’appels, des serveurs et des interfaces en grandeur nature » grâce à ces deux mois d’expérimentations supplémentaires. La décision d’ouvrir ou non l’offre à tous les salariés devrait être rendue avant le 6 juillet.

Pour finir, s’il a surtout vocation à corriger les problèmes d’interface utilisateur, le report permettra en outre aux équipes de mieux se préparer au lancement officiel, veut croire Sébastien Crozier, en évitant un lancement initialement prévu en pleines vacances d’été, durant lesquelles les effectifs réduits de l’entreprise auraient pu éprouver des difficultés à répondre aux problèmes des clients.

Connectez-vous pour commenter