jeudi, 06 avril 2017 11:57

Les nouveaux enjeux de la 5G sur le marché des télécoms

Écrit par  Xavier CAZOTTES, consultant mc2i Groupe

La 5G devrait voir le jour en 2020 avec des promesses de performance des réseaux 100 fois supérieure à celles actuelles.

 

La mise en place de la 4 G atteint actuellement un niveau de maturité suffisant pour pouvoir se lancer dans la phase suivante de d’exploitation des technologies 5G. L’ensemble des acteurs du marché des télécoms ont démarré la phase de recherche et développement afin d’anticiper le futur déploiement de cette technologie.
La commission européenne et les acteurs de régulation des réseaux de télécommunication ont fait part de leur forte volonté de faire de l’Europe un des leaders dans le domaine. La commission européenne prévoit un investissement massif de plus de 700 Millions d’euros et plusieurs centaines de milliards d’euro du secteur privé comme du secteur public seront nécessaires.


La 5G : Comment cela fonctionne-t-il ?

Actuellement les téléphones sont des appareils qui émettent et reçoivent des ondes radios. Ils transforment la voix en signal électrique qui est ensuite transmis à la station cellulaire la plus proche et ainsi de suite pour enfin arriver à destination. La même chose se produit lorsque vous envoyez toutes autres sortes de données. La 5G fonctionne sur de plus hautes fréquences radios que la 4G (6GHz). L’utilisation de ces nouvelles fréquences augmente drastiquement la vitesse de déplacement de l’information. Seuls prérequis, les opérateurs vont devoir multiplier les antennes relais afin de véhiculer efficacement les flux sur l’ensemble du territoire.



La technologie 5G, vecteur incontournable du développement des objets connectés

Le développement du réseau 5G est devenu une nécessité pour subvenir aux besoins d’une société hyper connectée et des utilisateurs toujours plus exigeants en termes de performance et de qualité de service. La technologie 5G doit offrir la possibilité aux utilisateurs de connecter l’ensemble de leurs appareils à tout instant, partout où ils sont. Le nombre d’interconnexions des objets connectés se verra dupliqué et la vitesse de chargement théorique sera alors de 10 Gb/s.
Actuellement les opérateurs utilisent des réseaux en parallèle les uns des autres. Mais avec les performances de ce nouveau système ils seraient alors en mesure de pouvoir déployer un seul et unique réseau suffisamment puissant et de partager l’infrastructure. Cela offrira  une nouvelle opportunité aux opérateurs pour réduire les coûts de maintenance réseau au profit de nouveaux services. Cela impliquera également de structurer le marché des « télécom » sur un seul et unique marché.
La 5G offre également de nouvelles opportunités pour les entreprises dans les secteurs de l’industrie, de la robotique, de la santé, de l’énergie, des médias et bien plus encore. En effet, la 5G doit répondre aux différents besoins des applications industrielles et rendre plus performant le flux d’information, bien sûr en rapidité (temps de latence) mais aussi sur la sécurisation des données, la fiabilité des échanges et la faible consommation énergétique.


La course vers cette nouvelle technologie est déjà lancée

De nombreux équipementiers comme Nokia, Huawei, Ercisson, Intel, SK Telecom, Mediatel, Samsung ou encore ZTE ont entamé des phases de recherche et développement sur la technologie 5G.  Nokia a, par exemple, déjà fait des démonstrations lors du Mobile World Congress 2016 qui s’est tenu à Barcelone. L’entreprise a exposé plusieurs cas d’utilisation très concrets qui seraient alors possibles avec cette nouvelle technologie 5 G.
Les véhicules équipés de la technologie 5G seraient alors capables de procurer une conduite en toute autonomie de manière bien plus fiable et sécurisée qu’actuellement. L’inter connectivité des capteurs de détection et le temps de traitement des informations en temps réel en seraient grandement améliorés.
On parle également de la technologie qui donnerait jour aux premières entreprises 4.0. Cela permettrait le pilotage à distance des outils robotiques, de suivre en temps réel la productivité du site et de gérer l’offre et la demande.  On peut également imaginer qu’un chirurgien puisse prendre part, dans des cas d’urgence, à une opération délicate dans son domaine d’expertise à des centaines de kilomètres de la salle d’opération.
Enfin, Nokia a aussi fait la démonstration de la capacité du système à atteindre un nombre inégalé d’interconnexions entre objets connectés. Les tests ont prouvé la fiabilité et la rapidité de transfert que cette avancée technologique pouvait apporter dans un avenir proche.


Du concret

Récemment, la Commission européenne a pris l’initiative de lancer le projet 5G PPP «The 5G Infrastructure Public Private Partnerships».
En effet, une consultation publique a été lancée en mai 2013 en partenariat avec la commission européenne et des entreprises du secteur privé, spécialisées dans les réseaux télécoms telles que Alcatel-Lucent, Ericsson, France Telecom, Huawei, Intel, Nokia Solutions ou encore Networks et Telecom Italia. Elle souhaite créer une cohésion dans la recherche, le développement et le déploiement de cette nouvelle technologie et ainsi devenir l’un des leaders dans le domaine d’ici 2020.

Connectez-vous pour commenter