vendredi, 26 mai 2017 17:37

SIP Trunk : la relève du réseau RTC

Écrit par  Michel Tranchant, membre du comité de direction de Resadia

Dans le cadre de la modernisation des réseaux téléphoniques, Orange a annoncé il y a un an la fin du RTC (Réseau Téléphonique Commuté). En deux phases, le calendrier prévoit d’abord un arrêt de la production des nouveaux accès RTC, puis un arrêt technique des accès RTC existants. Les connexions SIP Trunk sont, quant à elles, prêtes à prendre le relais.

 

L’arrêt de la production de lignes analogiques : premier pas vers le SIP Trunk
Le compte à rebours a été lancé : les premières lignes analogiques et numériques du Réseau Téléphonique Commuté vont être progressivement remplacées. La technologie supportée par les commutateurs téléphoniques vieillissants est devenue obsolète, notamment en raison de pièces détachées qui ne sont plus commercialisées. Concrètement, les accès T0 et T2, mis à la disposition des entreprises par les opérateurs téléphoniques, devront être remplacés. L’arrêt de la commercialisation dès la fin 2018 amène ces lignes à disparaître progressivement, jusqu’à leur extinction complète à partir de 2020. Une échéance qui peut paraître lointaine, mais certains opérateurs commencent d’ores et déjà à annoncer l’arrêt de la commercialisation des accès T0 et T2. Cela se traduira par l’impossibilité, pour les entreprises, de souscrire à de nouveaux liens RTC dès cette année et, à terme, par l’obligation de se diriger vers une autre solution afin de conserver leurs lignes téléphoniques. Parmi les alternatives, la fin du réseau RTC ouvre la voie à la démocratisation du SIP Trunking : une nouvelle technologie pour de nouveaux usages.


Une nouvelle technologie plus adaptée

La connexion SIP Trunk est encore une jeune technologie. Sur le marché depuis plusieurs années, elle intervient néanmoins à un moment clé de l’économie des réseaux. L’obsolescence des RTC va lui permettre de s’ancrer sur le marché des télécommunications grâce aux technologies évoluées sur lesquelles elle repose. Il y a, aujourd’hui, une multitude de liens T0 et T2, et une véritable convergence qui arrive au travers d’applications que développent les constructeurs. La solution Trunk SIP est prête à assurer la relève, plus pérenne, plus économique et plus adaptée à l’ère du tout numérique. La fin du réseau RTC intervient à l’heure où apparaissent les communications unifiées et la téléphonie hébergée, des solutions favorisées par la connexion Trunk. Les constructeurs mettant en place de nouvelles solutions, les usages changent pour correspondre davantage aux attentes des utilisateurs et à la modification de leurs comportements, comme la façon de travailler en groupe ou à distance par exemple. Avec la montée en puissance du SIP Trunk, l’avenir se dessine sous le signe de la téléphonie hébergée virtualisée.
 

Les canaux « à la demande »


La solution SIP Trunk est déjà proposée par plusieurs acteurs du secteur, aussi bien par les opérateurs historiques que par des acteurs alternatifs. Cette pluralité lui permet d’offrir des tarifs compétitifs et de s’affranchir des monopoles historiques. Deux bons points supplémentaires pour une technologie qui s’emploie à faciliter les télécommunications en les inscrivant dans le siècle digital. Fini les problèmes logistiques lorsqu’une entreprise déménage, tout en souhaitant conserver l’ensemble de ses numéros de téléphones, fini les contrats rigides, les délais et contraintes imposées par le T0 et le T2. En se démocratisant, le SIP Trunk assure à la fois la mutation des numéros et la construction de contrats flexibles. Ainsi, il est désormais possible d’ajuster très simplement le nombre de canaux simultanés, à l’unité si nécessaire. Une souplesse qui permet la rationalisation des accès ainsi que des économies subsidiaires aux entreprises.
C’est une révolution qui s’inscrit dans une nouvelle ère où l’économie s’affranchit des modèles dépassés pour se réinventer à l’unité. 


Du RTC au SIP Trunk


La clé de voûte de la mutation vers le SIP Trunk est la nécessité de s’adresser à une société qui assure à la fois la plateforme téléphonique et la partie opérateur. À la fois opérateur et intégrateur, elle devient l’interlocuteur unique pour le client en maîtrisant en amont la mise en place des procédures, la validation de l’ensemble de la migration et en s’assurant que tous les utilisateurs sont bien joignables une fois la migration terminée. Elle peut ensuite corriger le nombre de canaux si nécessaire.

Connectez-vous pour commenter